Les changements climatiques auront des retombées importantes sur les commuanutés et les économies dans les décennies à venir. Selon certaines projections, plus de 250'000 décès auront lieu prématurément entre 2030 et 2050 en raison de la malnutrition, du paludisme, des diarrhées et du stress dû aux hautes températures, en parallèle à une perte de productivité estimée à 2 billions de dollars par an à l'échelon mondial.

Ce que nous faisons

Le Programme Durabilité environnementale et changement climatique pilote et de développe les actions de soutien menées à l’échelon régional dans son domaine d’intervention en partenariat avec nos membres et bailleurs.

Il supervise et coordonne également la mise en œuvre de la politique générale de durabilité environnementale des programmes et des activités de la CPS. Les objectifs spécifiques du DECC sont notamment d’accompagner les pays océaniens sur le chemin d’une économie décarbonée en donnant à certaines filières clés les moyens de s’adapter aux effets du changement climatique, de renforcer la collaboration avec d’autres organisations régionales, de promouvoir l’agenda climatique océanien sur la scène internationale, et d’offrir un cadre propice à la mobilisation de ressources.

Pourquoi c'est important

L’Océanie figure parmi les régions au monde les plus vulnérables aux effets préjudiciables du changement climatique. La prévention des risques associés aux impacts du changement climatique — y compris les événements météorologiques extrêmes, la variabilité du climat et l’élévation accélérée du niveau des océans —  est donc un enjeu fondamental auquel sont confrontés tous les petits États et Territoires insulaires océaniens.

Au lendemain de l’Accord de Paris, conclu à l’issue de la vingt et unième Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21), et compte tenu des niveaux alarmants de gaz à effet de serre dans l’atmosphère et des graves dérèglements climatiques observés dans le Pacifique, il apparaît essentiel de relever le niveau des investissements en faveur des mesures d’adaptation et d’atténuation à l’échelon régional.

0

Auteur