Jully Makini Purcell

Jully

Jully Makini Purcell, Militante des droits des femmes, Îles Salomon

« Activiste de terrain, elle fait naître chez les autres la volonté de faire changer les choses. Son courage est inestimable. »

Qui plus que Jully Makini Purcell, 64 ans, méritait de recevoir l’édition 2017 du Prix international de la femme de courage, décerné en juin dernier par le secrétaire d’État des États-Unis ? Depuis plusieurs décennies, cette habitante des Îles Salomon dénonce avec courage des situations longtemps considérées comme tabou dans son pays, notamment les violences faites aux femmes et aux enfants.

Auteure et poète publiée, Mme Purcell a mis son don au service des droits des femmes, utilisant sa plume pour créer un lien avec les communautés rurales et isolées. Après une carrière aux multiples facettes à Honiara, au cours de laquelle elle a dirigé des groupes de défense des femmes et milité pour des pratiques écologiques durables, elle est retournée à Gizo, berceau de sa famille situé dans l’ouest des Îles Salomon.

Sur place, Mme Purcell a contribué à lever des fonds pour bâtir un refuge pour femmes. Pourtant deuxième ville des Îles Salomon, Gizo ne possède toujours pas certains services essentiels pour venir en aide aux rescapés des violences familiales. Même si le refuge n’a pas pu voir le jour, Mme Purcell ne s’est pas découragée, repartant de zéro pour trouver comment aider les femmes victimes de violences familiales.

Sa réflexion a abouti à la création du Centre de soutien aux familles de Gizo, une petite ONG associative actuellement financée par le Fonds des Nations Unies pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes en Océanie. L’objectif de Mme Purcell est de sensibiliser les femmes et les communautés locales aux violences familiales et à leurs multiples aspects. Ces cinq dernières années, elle a parcouru la Province occidentale pour sensibiliser les habitants, obtenir le soutien des responsables locaux pour briser le cycle de la violence, former les femmes à reconnaître les mauvais traitements et aider celles qui en sont victimes à trouver des solutions.

« Activiste de terrain, elle fait naître chez les autres la volonté de faire changer les choses, souligne Ashleigh Lustica, qui a travaillé avec elle sur les questions de lutte contre les violences faites aux femmes au sein du Centre de soutien aux familles. Son courage est inestimable. »

0

Cette initiative est mise en œuvre en partenariat avec :

Auteur