Nathalie Heirani Salmon-Hudry

Nathalie

Nathalie Heirani Salmon-Hudry, Écrivaine, Polynésie française

« Aujourd’hui, je veux montrer toutes les faces du handicap, montrer la différence autrement. […] Désormais, vous avez un aperçu du handicap vu de l’intérieur, ne vous arrêtez plus à la façade, qui ne reflète rien. »

Écrivaine, Nathalie Heirani Salmon-Hudry entend provoquer, par ses travaux, des évolutions bénéfiques pour les personnes en situation de handicap en Polynésie française. Elle est l’auteure d’un très beau et émouvant récit autobiographique intitulé Je suis née morte, qu’elle a écrit à l’aide d’un dispositif de pointage à la tête. Ce livre raconte « comment on se réalise, comment on grandit, comment on devient ce qu’on doit être avec un handicap à Tahiti », comme elle l’a expliqué dans un entretien Polynésie Première pour la Journée internationale de la femme en 2016.

Lourdement handicapée en raison d’une erreur médicale à la naissance, Nathalie Heirani Salmon-Hudry évoque ainsi ses immenses difficultés et ses réussites, ses petites joies et ses grands bonheurs, et notamment l’amour de sa mère, de sa marraine et de sa famille. Résolument engagée en faveur de la reconnaissance des droits des personnes en situation de handicap, en particulier à Tahiti où elle a décidé de vivre, elle écrit : « Aujourd’hui, je veux montrer toutes les faces du handicap, montrer la différence autrement. […] Désormais, vous avez un aperçu du handicap vu de l’intérieur, ne vous arrêtez plus à la façade, qui ne reflète rien. »

Son témoignage rend compte des difficultés qu’elle a dû affronter à chaque étape de sa vie. Son ouvrage, qui invite les lecteurs à beaucoup d’humilité, met notamment en lumière le parcours du combattant qu’elle a dû mener et la persévérance dont elle a dû faire preuve pour pouvoir faire des études, écrire son livre et publier des articles  journalistiques. Nathalie Heirani Salmon-Hudry a souhaité par son livre « montrer le handicap, mais en secondaire » parce que c’est la personne qui doit être « au premier plan ».

Son ouvrage offre de magnifiques réflexions sur l’amour, la détermination, l’espoir, la famille, l’ouverture d’esprit et de cœur, la foi, la dépression ou encore l’apprentissage. « Élever un enfant handicapé, c’est réinventer la vie. […] c’est avant tout la plus belle histoire d’amour entre un enfant et ses parents. […] C’est l’amour que vous lui porterez qui déterminera le sort de votre enfant infirme », écrit-elle. Déterminée à faire évoluer les mentalités vis-à-vis des personnes en situation de handicap, Nathalie Heirani Salmon-Hudry montre aussi l’importance de l’écriture pour « transcender sa différence » (titre de son intervention à l’Université de la Polynésie française en 2015).

0

Cette initiative est mise en œuvre en partenariat avec :

Auteur