« L’information, c’est le pouvoir. » – Directeur général du ministère de la Santé de Vanuatu

Suva

L’éducation est un enjeu hautement prioritaire pour Vanuatu. De vastes efforts ont été déployés en vue d’améliorer les possibilités d’accès à l’éducation ainsi que la qualité et la pertinence de l’enseignement dispensé. Dans ce contexte, Open VEMIS, le système d’information pour la gestion de l’éducation (SIGE) de Vanuatu, est un outil essentiel à l’adoption de décisions efficaces aux fins de la réalisation des objectifs nationaux visés dans ce domaine.

La prise de décisions éclairées en matière d’éducation suppose de disposer, en temps opportun, d’informations précises mettant en évidence le lien entre les ressources investies dans le processus d’enseignement et d’apprentissage et les résultats des élèves. Aussi importe-t-il de faire en sorte que toutes les organisations et institutions à vocation éducative et tous les secteurs associés aux activités éducatives menées à Vanuatu puissent avoir accès à Open VEMIS.

En participant à l’étude sur l’utilisation des données dans le Pacifique lancée par la Communauté du Pacifique (CPS), Vanuatu témoigne de sa conviction que l’information est essentielle à l’adoption de décisions éclairées en matière de planification, d’élaboration de politiques et programmes et d’affectation de ressources, toutes administrations confondues. En réponse à l’augmentation de la demande d’informations actualisées et de grande qualité émanant d’un large éventail de parties prenantes, le ministère s’est employé à intensifier ses activités de gestion des données. La situation a depuis considérablement évolué à Vanuatu, mais, comme le soulignent de hauts fonctionnaires nationaux, on ne saurait trop insister sur l’importance des données.

L’étude de la CPS sur l’utilisation des données va permettre de recenser les principales difficultés liées au processus existant de gestion de l’information et contribuera ainsi à aider Vanuatu à définir des orientations fondées sur des bases factuelles en matière de politiques et de programmes. Les résultats de l’étude devraient en outre contribuer à la concrétisation du principal objectif du système Open VEMIS, à savoir la centralisation de toutes les informations relatives à la gestion des activités éducatives. Ces informations pourront ensuite être mises à la disposition de nombreux utilisateurs, parmi lesquels les secteurs de l’éducation, des finances et de la santé et les autres grands ministères, les partenaires du développement régionaux et internationaux, les organismes de contrôle financier, les planificateurs, les conseillers chargés de l’élaboration des politiques, les responsables politiques et les communautés locales, de même que les parents et les élèves. Les ressources accessibles par le biais du système Open VEMIS serviraient ainsi l’ensemble de la collectivité.

Par ailleurs, dans le cadre de ses activités d’appui à la gestion des données sur l’éducation dans les pays membres, la CPS prévoit d’organiser, en novembre 2017, un atelier de formation sur la collecte, la vérification, l’analyse et l’utilisation des données à des fins de gestion. L’atelier s’adressera aux directeurs d’établissement, aux enseignants et aux agents administratifs de toutes les provinces de Vanuatu et sera organisé en partenariat avec le Programme de soutien à l’éducation de Vanuatu (VESP).

Countries

Auteur