Vanuella Watt, ambassadrice de la Communauté du Pacifique en Nouvelle-Zélande

Auckland

À la CPS, Vanuella règne sur la bibliothèque scientifique qui se trouve dans le célèbre bâtiment en forme de pirogue, au Siège. Mais du 17 au 23 novembre, elle a été la voix du Pacifique au cours d’une tournée qui l’a menée de Palmerston North à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, en passant par Auckland et Nelson. Vanuella a donné des masterclasses à de jeunes fans et futurs artistes néo-zélandais.

La tournée a été l’occasion de rassembler et de faire honneur aux nombreuses communautés océaniennes de Nouvelle-Zélande, à travers « Océania – un hymne pour le Pacifique », une commande de la Communauté du Pacifique, écrite en 14 langues et rendant hommage à la richesse des cultures et des langues des peuples de la région, unis par une identité océanienne dont ils sont fiers : « un océan, un peuple ».

La tournée a pu voir le jour grâce à l’appui de la CPS, d’Aircalin, du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, à la délégation de Nouvelle-Calédonie en Nouvelle-Zélande, à Nouvelle-Calédonie Tourisme et de la Maison Vauron.

Les masterclasses et les concerts ont eu lieu dans les Alliances françaises. Un réseau d’associations à but non lucratif qui, dans le monde entier, font la promotion de la langue et de la culture françaises. L’Alliance française est implantée en Nouvelle-Zélande depuis 117 ans.

0

Auteur