PROTEGE : le réseau de fermes de démonstration en agroécologie dans les PTOM du Pacifique

Nouméa

Le projet PROTEGE, financé par le 11ème Fonds européen de développement, subit la crise sanitaire de plein fouet. Les activités régionales sont notamment fortement impactées par la fermeture des frontières et la mise en œuvre des activités accuse un retard accentué par le COVID.

Pour autant, dans ce contexte, PROTEGE, qui fait partie du « Green Deal » de l’Union européenne, est plus que jamais d’actualité, de par ses objectifs de renforcement de la résilience des territoires et de développement économique durable basé sur la bonne utilisation et gestion des ressources naturelles.

Ancré dans cette réalité, le thème agriculture et foresterie a pour objectif d’encourager la transition agroécologique pour une agriculture, notamment biologique, adaptée au changement climatique et respectueuse de la biodiversité.

Cet objectif sera atteint par notamment la mise en place d’un réseau régional de fermes de démonstration aux pratiques innovantes, conformes aux principes de l’agroécologie, s’appuyant sur les savoir-faire et les connaissances des agriculteurs.

En ce mois de juillet 2020, le réseau régional de fermes est effectif : la Nouvelle-Calédonie dispose de 15 fermes lauréates, la Polynésie française de 7 fermes et Wallis et Futuna lance actuellement son appel à candidature.

La finalité de ce réseau est d’accompagner l’ensemble des systèmes agricoles (végétaux et animaux) vers l’agroécologie et l’agriculture biologique pour une plus grande autonomie vis-à-vis des intrants importés, une plus grande biodiversité cultivée et fonctionnelle, une meilleure gestion des ressources (eau, sol…), une plus grande résilience face au changement climatique et une sécurité alimentaire renforcée.

Le réseau doit ainsi faire la démonstration de la viabilité technique, économique et sociale de systèmes agroécologiques adaptés aux réalités de parties prenantes diverses et variées comme les agriculteurs familiaux-vivriers, les professionnels, des publics en formation agricole et les décideurs des collectivités.

0
Division
Durabilité environnementale et changement climatique

Categories

Auteur